• Publicités
Faire un partenariat avec les Forums Astro-Québec Faire un partenariat avec les Forums Astro-Québec Faire un partenariat avec les Forums Astro-Québec

ROC 20-10-2017 – Observer l’Univers au bout d’une épingle

Ce forum est consacré à tous les échanges concernant l'observation visuelle du ciel. Les sujets concernant le matériel seront placés dans le sous-forum « Matériel d’observation visuelle ».

Modérateur: Andrev

ROC 20-10-2017 – Observer l’Univers au bout d’une épingle

Sujet n°:#1  Messagepar Frenchstar » Dim Oct 29, 2017 4:25 pm

Notes préliminaires

La rédaction de mon dernier rapport m’a vraiment motivé à planifier la séance d’observation du 20 octobre 2017. Pour la première fois depuis que j’observe les astres, j’ai, sous les conseils de mon compagnon d’observation Réal Plante, planifié de manière systématique, pratiquement à la minute près, cette séance que nous attendions impatiemment. Le but ultime était de maximiser le temps à l’oculaire tout en s’assurant de ne rien échapper des détails des objets choisis.
J’ai donc premièrement créé un horaire d’observation au rythme de 2 objets toutes les 30 minutes, en m’assurant, pour chaque observation, que les objets observés soient au méridien (ou tout près de celui-ci).

Le choix des objets s’est fait en croisant les informations issues de trois sources principales :

• Les fiches d’observation personnelles de Michel Nicole (Objets visibles du 45e parallèle nord) (http://faaq.org/bibliotheque/projetsobs ... esNord.pdf" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;)
• The Night Observer’s Guide de Robert Kepple et Glen W. Sanner (http://www.willbell.com/handbook/nitesky.htm" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;)
• Dessins du ciel profond extrême de Bertrand Laville (http://www.deepsky-drawings.com/" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;)

Pour chaque objet, j’ai créé une courte fiche descriptive comportant les notes d’observation les plus pertinentes obtenues de chacune de ces sources tout en prenant soin de souligner les points convergeant ou divergeant (présence de couleur, structures, éléments distinctifs, etc…). Pour chaque objet, un dessin de Laville (lorsque disponible) et une photo accompagnaient la description. Le but était d’avoir un document de référence précis pour guider chaque observation. Le logiciel Skytools (http://www.skyhound.com/skytools.html" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;) a été utilisé pour imprimer les cartes appropriées afin de facilement repérer les objets. Réal et moi travaillons « à la mitaine »

Ce travail de préparation, qui s’est échelonné sur près de deux semaines, n’a pas été vain. L’expérience à l’oculaire a été rehaussée de 300% grâce à cette technique. La formule commande encore certains ajustements, mais il est certain que nous y avons trouvé la meilleure formule pour bien apprécier le ciel de Mégantic.
Faut dire que nous avons été gâtés par une nuit quasi parfaite quant aux conditions météo. Voici donc le résultat de cette cueillette fertile.

Rapport d’observation

Date : 20 octobre 2017
Instrument : Dobson 16 pouces
19h00 à 04h00
Lieu : Mont-Mégantic - Épingle
Température : 10 à 5
Vent : Léger avec quelques bourrasques
Humidité : 75% à 90%
Transparence : Bonne - Excellente
Scintillation : Bonne - Excellente

Présents : Claude Germain - Réal Plante – Allan Rahill

Nous décidons de nous installer à l’épingle, en route vers le sommet du Mont Mégantic, puisque le site de l’observatoire populaire est balayé par de fortes bourrasques. Les prévisions étaient très incertaines quant à la scintillation. La transparence s’annonçait moyenne. Heureusement, le modèle météo se trompait!
Nous commençons à nous installer vers 17h45. À 19h00, en attendant le début de notre programme, nous passons quelques minutes sur Messier 71, bel amas globulaire qui mérite d’être grossi. Je remarque la forme en pointe de flèche de l’objet. En regardant une photo lors de la rédaction de ce rapport, la forme de pointe flèche me saute aux yeux immédiatement. Je n’ai donc pas rêvé. Toutefois, aucun des auteurs ci-haut cités ne relève cette forme particulière autrement que pour dire que l’amas a une forme irrégulière. (Image : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/ ... ikiSky.jpg" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false; )

1. NGC 6905 (Blue Flash Nebula) – Dauphin – Nébuleuse planétaire
Notre séance commence « officiellement » à 19h30 bien que le télescope soit installé depuis près de deux heures. Nous commençons donc sur cette nébuleuse planétaire, brillante, coincée dans un très joli trio d’étoiles (m11.1 – Ø 39"). Le disque est bien visible, même à 75X. Pas de couleur visible (B. Laville et M. Nicole confirment qu’il n’y a pas de couleur. Toutefois Kepple et Sanner faisaient état d’une couleur bleutée. Je voulais trancher cette question.)
C’est à 255X que l’objet se révèle. La surface est marbrée. Le disque s’allonge en direction des deux étoiles. La centrale devrait normalement être bien visible, ce qui n’est pas encore le cas à cause de la scintillation qui n’est pas encore parfaite.
Le filtre UHC fait bondir les détails (effet marbré, élongation). Nous revenons à 175X et la centrale apparaît, toute scintillante! L’image que nous voyons ressemble en tout point au dessin de B. Laville! La barre centrale est évidente. Objectifs réussis, sauf pour ce qui est da la couleur.
Images : http://www.deepsky-drawings.com/ngc-6905/dsdlang/fr" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;

2. NGC 7009 (Saturn Nebula) – Verseau – Nébuleuse planétaire

20h00… Nous accusons déjà un retard de 15 minutes sur le programme. Bien observer demande patience et temps!

Cette intéressante nébuleuse planétaire (m8.3 - Ø 28") m’apparaît plus bleue que verte. En vision indirecte, nous voyons bien l’élongation et la centrale se laisse voir. La zone sombre autour de la centrale est bien visible.

Mes notes mentionnaient « Grossir! ». C’est en poussant à 510X que le premier « WOW! » de la soirée se fait entendre. Allan, qui jette un coup d’œil à l’oculaire, n’en revient pas des détails. Je perçois les petites protubérances au bout des anneaux, comme sur le dessin de B. Laville. Le filtre UHC n’ajoute rien à notre observation. Nous poussons à 715X, sans révéler plus de détails pour le moment. Il me restera à tenter de détecter le double anneau à l’intérieur, ce que je n’ai pu faire ce soir.

Images : http://www.deepsky-drawings.com/ngc-700 ... dsdlang/fr" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;

3. NGC 6939 – Céphée – Amas ouvert (+ NGC 6946)

Nous changeons de registre avec ce bel amas ouvert (m7.8 - Ø 7") de +/- 100 étoile situé tout près de NGC 6946, galaxie spirale que nous avions observée le mois dernier. Pour apprécier l’objet, il faut premièrement utiliser le plus faible grossissement possible (50X) afin de mettre à la fois l’amas ouvert et la galaxie dans le même champ. La distance entre les deux objets est de 39'.

Le contraste entre cet amas d’étoiles piquées et cette masse nébuleuse est magnifique! En poussant à 125X, l’amas nous révèle des sillons d’un noir profond qui serpentent à l’intérieur de celui-ci. Quel plaisir d’observer sous un ciel parfaitement noir!

Image : http://www.alsonwongastro.com/images/Ga ... RGB500.jpg" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;

4. IC 1396 (Trompe d’éléphant) – Céphée – Amas ouvert + Nébuleuse à émission

Premier « défi » de la soirée, soit observer cette nébuleuse à émission dans Céphée. Pour observer cet objet convenablement, il est important d’avoir une image montrant précisément le patron d’étoiles dans cette zone de Ø 89'. Il faut également le plus faible grossissement possible, 50X dans notre cas, et mettre le filtre UHC, ce que, en rétrospective, j’ai oublié de faire! Premier « faux pas » de la soirée. À notre défense, un visiteur est venu perturber légèrement notre session… Faut par contre ne pas se surprendre d’attirer des visiteurs alors que deux télescopes imposants (Allan a un 28 pouces!) pointent vers la voûte céleste.

Malgré l’absence de filtre, nous percevons la nébulosité autour des étoiles repères en tapotant légèrement sur le télescope. À refaire avec le filtre.

Image : http://skycenter.arizona.edu/sites/skyc ... vdb142.jpg" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;

5. BARNARD 169 – 170 - 171 – 174 – Céphée – Nébuleuses sombres

Je laisse tomber le télescope pour cette observation pendant que mon compagnon d’observation, Réal, fait faire une tournée éclair du ciel d’automne à notre visiteur, épaté de la pureté du ciel.

Je m’étends sur le sol et pointe mes jumelles sur Céphée pour voir les nébuleuses sombres qui s’y trouvent. Je perçois celles-ci facilement. Le ciel est vraiment noir et il est clair que si ça se poursuit ainsi, nous aurons une nuit fantastique, ce qui a été le cas!

Image : http://astrophoton.com/images/B169-1_full.jpg" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;

6. Garnet Star (Mu Cephei) – Céphée – Étoile Variable

Il s’agit d’une des étoiles les plus colorées du ciel. Kepple et Sanner indiquent que cette étoile apparaît plus rouge dans les petits télescopes et plus jaune-orange dans grands instruments. J’imagine que nous devons avoir un grand diamètre puisque celle-ci est réellement orangée. À refaire avec le 8 pouces pour voir la différence. Nous avions, au programme, une étoile double non loin de la Garnet Star, STT 440B. Nous escamotons celle-ci pour le moment.

Image : http://www.nightskyinfo.com/cms/img/arc ... cephei.jpg" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;

7. Messier 39 – Cygne – Amas ouvert

Il est 21h50. Nous sommes officiellement en retard sur notre programme d’observation. Nous avons donc dû sauter quelques objets planifiés afin de reprendre le temps perdu. Nous escamotons donc 4 objets qui, heureusement, se retrouvent déjà sur notre prochaine liste d’observation. Premier constat important de la soirée : une cadence de 3 objets à l’heure est plus réaliste que 4 objets, surtout lorsque pour chaque objet, nous avons une liste précise de détails à observer.

L’ajout d’un amas ouvert classique à une telle liste permet d’accorder une « zone tampon » dans notre séance et d’ajuster cadence d’observation (c’est le deuxième constat de la soirée). M 39 nous révèle encore une fois le contraste éclatant des étoiles sur le noir profond du ciel. La scintillation et la transparence sont maintenant irréprochables. C’est à 50mm que cet amas ouvert épars (• Ø 31' ) est le plus beau. Je voulais toutefois l’observer aux jumelles (10X), ce que je n’ai pas pris le temps de faire.

Image : http://scienceblogs.com/startswithabang ... _06-70.jpg" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;

8. NGC 7741 – Pégase – Galaxie

Nous avions furtivement observé cette galaxie (m11.3 - Ø 4' X 2.7') dans le télescope d’Allan en septembre dernier. Nos notes préparatoires précisaient qu’une scintillation et une transparence parfaites étaient nécessaires pour voir les détails. Nous ne sommes pas déçus! La galaxie fait réellement penser au vaisseau spatial ennemi dans Star Wars (le Tie Figther de Darth Vader plus précisément…) C’est Allan qui nous met cette image en tête.

À 180X, nous voyons bien la barre centrale de cette spirale barrée. En vison indirecte, tout comme en vision directe d’ailleurs, les spirales sont bien visibles. À 255X, c’est le centre bien brillant qui capte notre œil. À ce grossissement et avec la vision indirecte, nous nous approchons de ce que nous voyons sur la photo dont notamment les zones sombres entre les bras spiraux. Les deux petites étoiles tout près du bout de la galaxie ajoutent à la beauté du tout. En rétrospective, une observation impeccable!

Image : http://martingermano.com/Images/N7741lredsg.jpg" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;
Tie Fighter : https://lumiere-a.akamaihd.net/v1/image ... &width=768" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;

9. NGC 7354 – Céphée – Nébuleuse planétaire

Malgré ce que B. Laville écrit, nous repérons facilement cette belle nébuleuse planétaire, un disque gris (m12.2) de 30".

Nous savons qu’il faut grossir! À 255X, en vision indirecte, nous voyons cette double structure, tel que l’a notée M. Nicole. C’est par contre furtif! À 360X, avec le filtre UHC, cette observation devient étourdissante puisque notre œil tente de recomposer l’image alors que l’objet glisse rapidement à l’oculaire.

Pas d’étoile centrale visible, bien que Kepple et Sanner disent qu’on la soupçonne…

Images : http://www.deepsky-drawings.com/ngc-7354/dsdlang/fr" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;

10. NGC 7510 – Céphée – Amas ouvert

Belle petite surprise que cet amas ouvert compact (Ø 7') avec une forme de tête de flèche allongée. Réal voit un tout petit sapin de Noël. L’amas est composé de +/- 30 étoiles de m10 à m12 et de +/- 60 étoiles de m12 à m14.

Il est effectivement joli à toutes les focales. À 180X, c’est l’aspect granuleux de l’amas qui frappe à cause notamment de la présence d’une multitude d’étoiles de faibles magnitudes. « Fantastique » est le mot qui revient dans ma description des trois petits bras étoilés qui forment l’amas.

Image : http://www.mistisoftware.com/astronomy/ ... 0809_a.jpg" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;

11. NGC 7617, 7619, 7626, +++ - Pégase - Galaxies

Deuxième défi de la soirée que cette collection de galaxies dans Pégase. En fait, il y en a 14, allants de magnitude 11.1 à 15.8, et ce, dans un diamètre de +/- 45'. Nous observons à 75X.

Pour l’occasion, j’ai reproduit la carte annotée contenue dans les notes de Michel Nicole. Erreur de ma part parce que le fond blanc (l’image est en négatif) nous éblouit trop, et ce, même avec la lumière rouge. Je compte quand même facilement 7 galaxies. Nous ne prenons toutefois pas le temps de les identifier. L’intérêt de cette observation réside principalement dans le fait que dans un seul coup d’œil, des milliards de milliards de systèmes solaires se retrouvent à portée de vue.

À refaire avec une carte mieux adaptée!

Image : http://a.gerard4.free.fr/illustrations/Peg/ngc7619.jpg" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;

12. NGC 7789 ("The Magnificent Cluster") – Cassiopée – Amas ouvert

Avant cet objet, je fais, sans grande conviction, un saut sur M 52, l’amas ouvert principal dans Cassiopée. Mes notes vocales sont peu convaincantes. Je le trouve petit, voir même inintéressant…

Il en va tout autrement de cet amas qui porte parfaitement son nom : « L’Amas magnifique » (Ø 15' – m6.7). À 75X, ce sont les traces noires qui serpentent cet amas bien fourni, mais avec une bordure peu définie, qui me fascinent. Le grossissement idéal annoncé est 125X et je confirme que c’est tout à fait vrai! Nous voyons, à l’intérieur de l’amas cette chaîne d’étoiles oranges (ce sont des géantes). J’ose affirmer, dans me commentaires audio, qu’il s’agit de l’un des plus beaux amas ouverts que je n’ai jamais observés. Je parle à deux reprises de ces lagons noirs qui traversent l’amas.

Image : http://scienceblogs.com/startswithabang ... RGB_b.jpeg" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;

13. NGC 40 – Céphée – Nébuleuse planétaire

Il est 23h50 quand nous arrivons sur cet objet extraordinaire qui nous a donné un plaisir fou à l’oculaire. Même à 75X, nous percevons bien ce petit objet brillant et rond, coincé dans ce trio d’étoiles (m12.4 - Ø 37").

À 180X, la naine blanche centrale est bien évidente ainsi que la zone un peu plus sombre qui entoure celle-ci. La structure moutonnée est frappante en vision indirecte, et ce, jusqu’à 360X. Étonnamment, mon observation est plus près de la photo que du dessin de B. Laville (voir lien ici-bas).

Le filtre UHC, que personne ne mentionne dans les textes consultés, améliore grandement les détails et l’aspect allongé de la nébuleuse. Je vois parfaitement la petite excroissance vers l’étoile à l’extérieur! À 510X, c’est fantastique! Les notes consultées ne mentaient pas, c’est un objet « superbe » (M. Nicole).

Images : http://www.deepsky-drawings.com/ngc-0040-2/dsdlang/fr" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;

14. Messier 74 – Poissons – Galaxie

C’est à 00h18 que nous arrivons sur M 74, galaxie très faible de Ø 11. Nous accusons un léger retard sur le programme, mais rien de trop conséquent.

Tout comme Michel Nicole l’annonce, nous percevons très bien la zone plus brillante et celle plus sombre dans le centre de cette galaxie. Le dessin de Laville, étonnamment, ne montre pas réellement ce contraste. Nous voyons très bien la petite étoile superposée sur le cœur de la galaxie (360X). La structure est bien visible, ce qui confirme que les conditions météo sont excellentes puisque Kepple et Sanner faisaient état de cette exigence pour bien observer la galaxie.

Nous sortons le cœur de la galaxie du cadre de l’oculaire pour examiner la structure de la galaxie qui s’étire. L’objet se révèle encore plus à nous! C’est notre compagnon Allan qui nous fait faire ce fascinant exercice. Je regrette cependant de ne pas avoir consigné plus de notes vocales sur cet objet. À titre de référence, nous n’avons observé cet objet que 8 minutes… ce qui est bien trop court!

Images : http://www.deepsky-drawings.com/m-074-t635/dsdlang/fr" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;

15. NGC 404 (Mirach’s Ghost) – Andromède – Galaxie

En écoutant les premiers mots de mes notes vocales, il est clair que cette observation allume nos yeux et notre esprit! Cette galaxie fantomatique (m10.2 – Ø 6.1' X 6.1') se trouve facilement. La quasi parfaite scintillation nous laisse facilement entrevoir le centre stellaire brillant. La rondeur des étoiles avoisinantes me fascine. Nous poussons jusqu’à 510X. Toutefois, l’objet est à son meilleur à 255X.

Images : http://www.deepsky-drawings.com/ngc-404-t635/dsdlang/fr" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;

16. NGC 772 – Bélier – Galaxie

Voici un exemple d’objet qui mérite d’être étudié avant d’être observé. En effet, les détails de l’objet peuvent nous échapper si l’on ne prend pas le temps de savoir exactement ce que l’on cherche. Mes notes préparatoires indiquent que « le défi est de voir le bras spiral allongé ».

Cette galaxie (m10.4 – Ø 7.2' X 4.2') est facile à repérer. Premier constat, la petite galaxie NGC 770 tout en haut de notre cible. À 255X, je perçois bien le noyau stellaire. Toutefois, le bras allongé de la galaxie se fait plus discret. C’est en travaillant avec ma vision indirecte que le bras finit par apparaître.

La zone sombre, tout près du noyau, se révèle également, comme dans le dessin de B. Laville. Le portrait complet est très beau. Nous sommes très satisfaits de cette observation.

Images : http://www.deepsky-drawings.com/ngc-770-772/dsdlang/fr" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;

17. M33 (Pinwheel) – Triangle – Galaxie

« Gigantesque! » est la première remarque qui sort de ma bouche! (Ø 49') À 75X, ce qui frappe deuxièmement, c’est la dizaine d’étoiles qui tapisse cette galaxie. À 130X, c’est magnifique. NGC 604 est également bien visible.

Nous prenons notre temps à l’oculaire. Les bras spiraux et la structure moutonnée se révèlent. Toutefois, ce qui est fascinant et ce qui nous incite à revenir à l’oculaire plusieurs fois, ce sont principalement des régions HII dans la Galaxie (il y a près d’une quinzaine d’objets IC et NGC qui sont visibles). Nous en comptons plusieurs! Nous grossissons encore plus (180X et 255X) pour voir les différents détails cet objet généreux. Avec une carte bien précise, il est possible d’étudier cet objet pendant près d’une heure sans se lasser (dans les notes personnelles de M. Nicole, il y a une telle carte). Dans des conditions idéales, il ne faudra donc pas se gêner pour y revenir encore plus longtemps.

Images : http://www.deepsky-drawings.com/m-033-t254/dsdlang/fr" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;

18. NGC 672 / IC 1727/ Collinder 21 – Triangle – Galaxies

(01h17) En écoutant mes notes vocales, il est clair que nous ne sommes pas impressionnés par cette galaxie (m11.4 – Ø 7.5' X 2.6') et sa voisine beaucoup plus discrète (IC 1727). Faut dire que c’est un peu ingrat de suivre M 33… C’est la présence du Collinder 21 qui nous annonce que nous sommes tout près du duo. Ce Collinder n’était pas sur notre liste, mais je suis bien content d’observer cette minuscule couronne d’étoiles. Très joli.

La zone centrale de NGC 672 est très brillante et allongée sans noyau (tel qu’annoncé dans les diverses notes). IC 1727 est peu généreuse. C’est Réal qui l’aperçoit en premier. Le centre est légèrement plus brillant. Toutes ces observations ont été faites à 130X, preuve que rien ne nous invitait à changer d’oculaires.

Image : http://astro-kooperation.com/wp-content ... ig_18z.jpg" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;
Collinder 21 : http://myastrophoto.com/_images/_galler ... 00_rgb.jpg" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;

19. NGC 891 – Andromède – Galaxie spirale

À 75X, nous tombons sur l’un des plus beaux objets de la soirée, une galaxie vue par la tranche (m10 – Ø 14'X 3'). À 130X, la bande sombre qui traverse la galaxie nous « saute aux yeux ». C’est comme un « trait de crayon noir » au centre d’un objet brillant. Nous poussons rapidement à 255X. C’est le type d’objet qui invite les oculaires à faire la queue pour observer les détails! Mes notes préparatoires me rappellent heureusement de prendre le temps de l’observer en vision indirecte. La galaxie s’agrandit exponentiellement. Mes notes annonçaient : “Stunning” (Kepple et Sanner) et « Superbe » (M. Nicole). J’ajoute un « Wow! » à cette liste.
Images : http://www.deepsky-drawings.com/ngc-891/dsdlang/fr" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;

20. Messier 76 (Little Dumbell) – Persée – Nébuleuse planétaire

C’est une autre petite couronne d’étoiles qui attire mon attention avant d’arriver sur la nébuleuse planétaire (au nord-ouest). Je ne lui ai étonnamment pas trouvé de désignation officielle. Ça faisait un bout que je n’avais pas visité cet objet (m10.1 – Ø 65"). Je pousse immédiatement à 255X. Ce petit objet de forme rectangulaire est effectivement plus brillant à une extrémité (tel que dessiné par B. Laville). À 360X, je perçois le halo d’un côté de l’objet. C’était le défi rattaché à cette observation. Je vois également la petite étoile superposée sur le rectangle, tel qu’annoncé par Kepple et Sanner. Je pousse à 510X, avec et sans filtre UHC. Elle est en effet belle avec ou sans filtre.

Images : http://www.deepsky-drawings.com/m-076-t635-2/dsdlang/fr" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;

21. Messier 77 – Baleine - Galaxie

(2h26) « C’est tout petit » est ma première note vocale en arrivant sur cette galaxie facile à trouver (m8.8 - Ø 6.9'). Je vais donc immédiatement à 255X pour mieux voir le centre brillant. La zone sombre autour du noyau est bien présente. Il n’y a pas de structures évidentes au départ. Mes notes vocales s’animent : « J’ai l’impression de voir des bras, Réal me le confirme! » Nous sommes très contents de cette observation. Kepple et Sanner annonçaient des « fragments de bras ». Nous répétons l’exercice à 360X.

Image : http://www.messier-objects.com/wp-conte ... 07/M77.jpg" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;

22. NGC 1300 - Éridan - Galaxie

(2h40) « Très faible » est ma première remarque vocale en regardant pour la première fois cette galaxie (m11.1 - Ø 5,9' x 4,1'). En vision indirecte, le « S » inversé est visible. La barre centrale n’est pas aussi visible que ce qu’annoncent mes notes. Nous poussons de 130X à 180X à 255X. Le « Wow » de Michel Nicole ne résonne pas à nos oculaires. Je demeure donc un peu sur ma faim. Je termine mes notes vocales en disant « à retravailler ».
Images : http://www.deepsky-drawings.com/ngc-1300/dsdlang/fr" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;

23. NGC 1502 – Girafe – Amas ouvert

(3h00) Nous descendons la cascade de Kemble, toujours aussi spectaculaire, pour arriver à ce magnifique amas ouvert. À 130X, la jolie paire d’étoiles or et bleue est bien visible. Au centre de cet amas concentré (Ø 8') il y a deux étoiles blanches brillantes et un arc formé de plusieurs étoiles.

Image : https://c2.staticflickr.com/2/1473/2465 ... ff5b_b.jpg" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;

24. NGC 1501 – Girafe – Nébuleuse planétaire

(3h15) Dernier objet « officiel » de notre liste d’observation pour la soirée (m13.3 - Ø 0,9'). Je suis heureux de constater, de mes notes vocales, que l’énergie est toutes là : « 5mm, fantastique! L’étoile centrale apparaît parfaitement. La zone sombre, telle que dessinée (B. Laville) et telle qu’on voit sur la photo, apparaît ». M. Nicole nous invite à grossir, ce que nous faisons. À 510X l’aspect moutonné apparait enfin, et ce, même en vision directe! « Vraiment vraiment un super objet à travailler! » est ma dernière note vocale à 3h30. Je remarque toutefois que je n’ai pas parlé du filtre UHC. Faudra donc y revenir

Images : http://www.deepsky-drawings.com/ngc-1501/dsdlang/fr" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;


Notes finales

Nous fermons boutique à 4h00 après avoir pointé le télescope pendant plus de 30 minutes sur divers classiques, dont, naturellement, la nébuleuse d’Orion… Je prends également le temps de regarder le ciel à l’œil nu, parce qu’il ne faut jamais oublier de la faire! Je navigue également un peu avec les jumelles.
Durant toute soirée, entre nos observations planifiées, nous avons eu la chance d’observer quelques objets dans le télescope d’Allan (28 pouces). Je n’ai malheureusement rien noté... Je me souviens que NGC 2359 (Thor’s Helmet) m’a impressionné. Nous avons également repéré une petite nébuleuse planétaire dans un amas globulaire, mais je peine à me souvenir lequel…

Je retiens premièrement de cette soirée bien chargée (24 observations « officielles » sur 34 « planifiées ») que de prévoir 3 objets à l’heure est bien suffisant. Deuxièmement, la lecture des notes préparatoires avant de mettre l’œil à l’oculaire (ou pendant que notre collègue observe) est un moyen efficace d’améliorer l’expérience. Finalement, il faut se laisser du temps pour décrocher du télescope et profiter du ciel à l’œil nu. C’est également pour ça que l’on se déplace ainsi sous un ciel noir!
Claude Dob 16"
C.A.M - Club d'astronomie maskoutain (St-Hyacinthe) www.astrosurf.com/cam
Dob 16" f/4.4 / Celestron Nexstar 8SE
Pentax XW 5, 7, 10, 14 et 20 mm
Televue Panoptic 24mm et 35mm et Barlow 2X Televue
Frenchstar
Posteur établi
Posteur établi
 
Messages: 263
Enregistré le: Lun Aoû 23, 2010 8:25 pm
Localisation: St-Hyacinthe
A remercié: 0 fois
Remercié: 3 fois

Re: ROC 20-10-2017 – Observer l’Univers au bout d’une épingl

Sujet n°:#2  Messagepar Axel » Dim Oct 29, 2017 10:29 pm

Superbe rapport d'observation! Merci de l'avoir posté ici pour la postérité :)

Pour ceux qui n'auraient pas vu mon commentaire sur FB, je le remet ici .:
La Garnet star est particulièrement frappante dans mes jumelles 15x70. Même au C8 elle commence déjà à être moins rouge.

NGC7789, c'est la superbe rose de Caroline découvert par la soeur de William Herschel! Il est magnifique mais c'est la première fois que je le vois nommé autrement. Un très bel objet que j'avais observé au ROC cette année suite à la conférence parlant de cette famille d'astronomes.


Et ta réponse concernant NGC7789:
Merci Axel! Mes recherches m’apprennent que le nom "Magnificent Cluster" est l'appellation moderne de l'objet. Ce nom serait apparu dans les années '90 dans le "SKY ATLAS 2000.0 COMPANION". Michel Nicole réfère également à ce nom. Kepple et Sanner, étonnamment, ne le nomme pas dans leur ouvrage (on nomme toutefois Caroline comme découvreuse). C'est la même chose dans le Burnham's Celestial Handbook.
Axel Bérubé - SAPM
Pincourt, QC, Canada
Télescope: C8 AVX - ES68 24mm, ES82 30,18,14,11, 8.8, 6.7, 4.7mm - diagonale WO 2" dielectrique - diag. Baader t2 Zeiss prism - reducteur F 6.3 - filtres Baader UHC-S et Moon&Skyglow, Oiii Celestron et autres... Filtre Baader Astrosolar.
Jumelles Orion Resolux 15x70 sur trépied Orion Paragon HD-F2
Image
Avatar de l’utilisateur
Axel
Pro-Posteur
Pro-Posteur
 
Messages: 1762
Enregistré le: Lun Jan 26, 2015 6:47 pm
A remercié: 5 fois
Remercié: 22 fois

Re: ROC 20-10-2017 – Observer l’Univers au bout d’une épingl

Sujet n°:#3  Messagepar Maïcé » Lun Oct 30, 2017 2:34 am

Je n'ai lu qu'en diagonale, mais je reviendrai sur ton croa (comme on dit en France) ! Voilà exactement un rapport qui donne envie d'aller voir ou revoir ces objets pour y débusquer les détails vus! :078
Avatar de l’utilisateur
Maïcé
Posteur établi
Posteur établi
 
Messages: 452
Enregistré le: Ven Juin 05, 2015 1:59 pm
Localisation: France entre Paris et Larzac
A remercié: 27 fois
Remercié: 10 fois

Re: ROC 20-10-2017 – Observer l’Univers au bout d’une épingl

Sujet n°:#4  Messagepar Frenchstar » Lun Oct 30, 2017 8:10 pm

Maïcé a écrit:Je n'ai lu qu'en diagonale, mais je reviendrai sur ton croa (comme on dit en France) ! Voilà exactement un rapport qui donne envie d'aller voir ou revoir ces objets pour y débusquer les détails vus! :078


Merci pour les commentaires! Si ça peut servir à quelqu'un, c'est super!

Claude
Claude Dob 16"
C.A.M - Club d'astronomie maskoutain (St-Hyacinthe) www.astrosurf.com/cam
Dob 16" f/4.4 / Celestron Nexstar 8SE
Pentax XW 5, 7, 10, 14 et 20 mm
Televue Panoptic 24mm et 35mm et Barlow 2X Televue
Frenchstar
Posteur établi
Posteur établi
 
Messages: 263
Enregistré le: Lun Aoû 23, 2010 8:25 pm
Localisation: St-Hyacinthe
A remercié: 0 fois
Remercié: 3 fois

Re: ROC 20-10-2017 – Observer l’Univers au bout d’une épingl

Sujet n°:#5  Messagepar Maïcé » Mer Nov 01, 2017 3:23 am

Je viens de lire ton récit avec attention... D'autant plus d'attention que j'ai un 400 aussi. Il y a des objets à ton programme qui étaient sur ma liste dernièrement, mais les trainées d'avions nous ont pourri le ciel les 3 premiers jours après la nouvelle lune. Je me suis donc rabattue sur la seconde partie de nuit de 3:00 à 6:30.
J'adore tes descriptions qui correspondent bien avec mes souvenirs d'objets que je connais.
Je connaissais un T-fighter dans le ciel de printemps, NGC 4725. Il faudra que je tente celui d'automne.
Comme toi je trouve NGC 7789 magnifique, vraiment un des plus beaux du ciel! Ces zones sombres qui délimitent les arcs d'étoiles brillantes, lui donnaient un air de galaxie spirale dans mon etx. C'est resté l'amas spiral pour moi.
Je te propose de mettre une très beau groupe aussi à ton programme autour de NGC 708, the Fath!et merci encore pour ce magnifique croa !!! :2314
Avatar de l’utilisateur
Maïcé
Posteur établi
Posteur établi
 
Messages: 452
Enregistré le: Ven Juin 05, 2015 1:59 pm
Localisation: France entre Paris et Larzac
A remercié: 27 fois
Remercié: 10 fois

Re: ROC 20-10-2017 – Observer l’Univers au bout d’une épingl

Sujet n°:#6  Messagepar aquarellia » Mer Nov 01, 2017 10:52 am

Quel beau recit!
Bravo pour tous ces détails !
Je ne suis pas un inconditionnel des objets du ciel profond mais j’admire ce type de prouesse.
De mon côté je suis plutôt fan de ce qui n’est pas dans les ephemerides, bref ce qui bouge :roll: et du Mont Mégantic les Orionides, la lumière zodiacale et la comète 2017 O1 devaient être joliment présents aussi.
En tout cas chapeau pour ce beau rapport, vraiment.
Michel’
Michel Deconinck - http://astro.aquarellia.com
Artignosc-sur-Verdon - France
Positron libre- Juste parce-que c'est plus positif qu'un électron, non?
Avatar de l’utilisateur
aquarellia
Posteur Reconnu
Posteur Reconnu
 
Messages: 825
Enregistré le: Lun Fév 11, 2013 1:35 pm
Localisation: Provence
A remercié: 17 fois
Remercié: 23 fois

Re: ROC 20-10-2017 – Observer l’Univers au bout d’une épingl

Sujet n°:#7  Messagepar Frenchstar » Jeu Nov 02, 2017 10:26 pm

aquarellia a écrit:Quel beau recit!
Bravo pour tous ces détails !
Je ne suis pas un inconditionnel des objets du ciel profond mais j’admire ce type de prouesse.
De mon côté je suis plutôt fan de ce qui n’est pas dans les ephemerides, bref ce qui bouge :roll: et du Mont Mégantic les Orionides, la lumière zodiacale et la comète 2017 O1 devaient être joliment présents aussi.
En tout cas chapeau pour ce beau rapport, vraiment.
Michel’


Merci Michel.

Tes commentaires me font vraiment plaisir! La lumière zodiacale était fantastique à Mégantic en septembre dernier. La dernière fois que je l'avais vue aussi belle, c'était au Chili.

Je m'en veux un peu mais je n'avais pas mis de comète au programme... j'étais vraiment profondément dans le ciel. Si novembre est clément, j'ajouterai la comète du jour, c'est certain!

Claude
Claude Dob 16"
C.A.M - Club d'astronomie maskoutain (St-Hyacinthe) www.astrosurf.com/cam
Dob 16" f/4.4 / Celestron Nexstar 8SE
Pentax XW 5, 7, 10, 14 et 20 mm
Televue Panoptic 24mm et 35mm et Barlow 2X Televue
Frenchstar
Posteur établi
Posteur établi
 
Messages: 263
Enregistré le: Lun Aoû 23, 2010 8:25 pm
Localisation: St-Hyacinthe
A remercié: 0 fois
Remercié: 3 fois


Retourner vers Observation visuelle

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron