Avis et opinion pour nouvel achat

On a tous commencé quelque part, et souvent de petites interrogations nous empêche de progresser. Ne vous gênez pas, il n'y a pas de question stupide. Les forumeurs les plus allumés et loquaces vous répondront avec plaisir.
Avatar du membre
Pierre Lemay
Posteur établi
Posteur établi
Messages : 216
Enregistré le : 18 juin 2015 21:11
Contact :

Re: Avis et opinion pour nouvel achat

Message par Pierre Lemay » 07 avr. 2017 02:21

Only4Star a écrit :Ça dépend ce que tu entend par pointeur, tu peux mettre les liens vers Amazon et l'on te dira si ça convient.

Le livre que je te parlais est le Guide de l'astronome débutant de Vincent Jean Victor. Je vais tenter de te résumé le tout en mes mots !

Un télescope sert à trois chose : Grossir, récolter le plus de luminosité possible et obtenir le plus de détails (résolution) possible. Le rapport focale / diamètre est simplement la focale divisé par le diamètre qui nous donne un certain chiffre pour établir la capacité des 3 éléments cités précédemment.

Le diamètre (ouverture) sert a 2 choses : Plus il est grand plus on aura de détail et plus il récoltera de luminosité.

La focale est en fait la distance que la lumière parcours dans le tube du télescope. Si on ne l'utilise pas en rapport avec le diamètre elle n'a pas vraiment d'utilité théorique.

Le rapport F/D lorsqu'il est grand (entre 10-15) correspond en général a un instrument ayant une bonne résolution. À l'inverse un petit rapport F/D (entre 4-6) aura une résolution faible (moins qualifié pour du planétaire)

Le rapport F/D lorsqu'il est grand nous indique que le télescope aura plus de difficulté à récolter beaucoup de lumière et à l'inverse un rapport F/D petit nous indique que le télescope récoltera beaucoup de lumière (c'est pour cela que les Dobson sont souvent utilisé en ciel profond pour leur capacité à récolter la lumière).

Le rapport F/D lorsqu'il est grand nous indique un meilleur contraste et l'inverse peu de contraste.

Voilà le dilemme, on ne peu pas avoir résolution, contraste et luminosité dans le même télescope. Soit on a du contraste et de la résolution ou alors on a un télescope qui récolte beaucoup de lumière avec peu de contraste et de résolution.

Le grossissement est souvent la première chose qui nous préoccupe, cependant l'handicap au grossissement c'est que l'on perd beaucoup de luminosité, donc un télescope récoltant peu de luminosité sera limité en grossissement.

Le premier critère à privilégié est le diamètre, le grossissement maximum ne doit pas être pris en compte dans le choix d'un télescope.

Je ne connais pas tes connaissances niveau oculaire, mais pour calculer le grossissement on fait la focale en mm divisé par les mm de l'oculaire. Donc, focale : 1200, oculaire : 20 mm = 60X de grossissement. Théoriquement on peu aller jusqu'à 2 fois le diamètre en mm, mais il faut un très bon ciel pour cela.

Revenons à nos moutons ! Tu auras compris qu'un télescope ne peu exceller dans tous les domaines à la fois, dans un monde idéal on aurait tous 2 télescopes un avec un petit rapport focale et un autre avec un grand, mais trimballer 2 télescopes selon les cibles que l'on souhaite observer ce n'est pas pratique et ça coûte cher.

C'est pourquoi plusieurs vont opter pour un télescope ayant un rapport F/D près de 8, ainsi on a un télescope qui n'est pas excellent en planétaire et en ciel profond, mais il est polyvalent pour tout type de cible.

Je crois avoir bien expliquer le tout, donc si ce n'est pas clair n'hésite pas à poser tes questions, on est la pour cela :)
Martin,
Désolé mais je vais devoir contredire quelques affirmations que tu viens de faire:

-D'abord, dans la langue Française, le terme "ouverture" en optique n'est pas un synonyme de "diamètre". "Ouverture" est le terme qu'on utilise pour désigner ce que tu décris plus loin comme le rapport "F/D". Il serait préférable d'utiliser le terme " taille de l'objectif" pour parler du diamètre du miroir ou de la lentille qui collecte la lumière.

-L'ouverture, qu'elle soit f/3 ou f/15, ne joue aucun rôle comme tel dans la qualité de l'image que l'on verra sur des objets étendus comme un disque planétaire. Ce qui détermine la qualité de l'image provient d'abord de la taille de l'objectif, qui influence la "résolution" des détails mais également de la qualité des surfaces optiques et d'un tas d'autres choses qu'on peut parfois controller (collimation, mise en température du système optique, environnement immédiat autour de l'observateur) et parfois pas (turbulences de l'atmosphère, altitude du site d'observation).

-L'ouverture, qu'elle soit f/3 ou f/15, n'a pas d'effet direct sur le contraste visible. Un tas de facteurs vont influencer le contraste visible et je ne vais pas tous les décrire ici. Il est vrai qu'un Newton f/3 va, indirectement, fournir une image moins contrasté qu'un Newton f/10, par exemple, dû à l'augmentation de la taille de l'obstruction centrale (taille du miroir diagonal). Mais il est aussi vrai qu'un Newton 10" f/5 avec son miroir diagonal de 1.8" (18%) montrera plus de contraste qu'un 10" f/10 de type Schmidt-Cassegrain qui lui se retrouve habituellement avec une obstruction centrale moyenne entre 33% et 38%. Ce sont les lois d'optiques qui dictent ces comportements. C'est mathématique.

-Le mythe qu'un télescope ayant une grande ouverture (rapport f/d petit) collecte plus de lumière qu'un avec une ouverture plus petite en est un qui a la couenne dure! En photo il est vrai que le temps d'exposition est plus court quand l'ouverture est plus grande (temps d'exposition à f/4 est plus court qu'à f/10). Mais ce n'est pas parceque le f/4 collecte plus de lumière! Toutes autres choses étant égales, seul le diamètre de l'objectif détermine la quantité de lumière qui se rend au point focal, donc à l'oeil.

Ce sont quelques uns des points que je vais discuter lors de ma présentation, au mois de mai, portant sur les critères d'achat d'un premier télescope.


Pierre Lemay
Blainville (Québec)
http://www.telescopelemay.com
Avatar du membre
SmartNova
Posteur établi
Posteur établi
Messages : 20
Enregistré le : 02 avr. 2017 16:17

Re: Avis et opinion pour nouvel achat

Message par SmartNova » 07 avr. 2017 08:02

Je vous remercie pour toutes ces infos. Ils seront d'une grande aide.

Tout assimiler d'un coup ne serait pas possible mais je pourrais y revenir pour me rafraichir la mémoire :)

Pour le pointeur laser je comprends qu'il doit ''fitter'' dans le porte-oculaire soit 1.25'' ou 2'' pour être compatible. Alors on doit utiliser un pointeur dédié à sont travail et de bonne qualité.

Merci,

Martin
Rokinon 909AZ3 900 x 90MM
Skywatcher Dob 8
-------------------------------------
Rive-Sud de Montréal
:004
Avatar du membre
Pierre Lemay
Posteur établi
Posteur établi
Messages : 216
Enregistré le : 18 juin 2015 21:11
Contact :

Re: Avis et opinion pour nouvel achat

Message par Pierre Lemay » 07 avr. 2017 08:30

SmartNova a écrit :Pour le pointeur laser je comprends qu'il doit ''fitter'' dans le porte-oculaire soit 1.25'' ou 2'' pour être compatible. Alors on doit utiliser un pointeur dédié à sont travail et de bonne qualité.
Martin,
Deux précautions à garder en tête à propos des pointeurs laser:

-les règlementations Canadiennes limitent de plus en plus leur utilisation quand on veut les pointer vers le firmament. Par exemple il est interdit de les utiliser près d'un aéroport (plusieurs km) et, en général je crois que ça prend un permis. Peut-être que d'autres ici connaissent mieux les règles.

-la plupart de ces laser perdent la puissance de leur faisceau à température froide. Il me semble avoir lu qu'ils sont plus ou moins inutiles sous les 10 deg C.
Pierre Lemay
Blainville (Québec)
http://www.telescopelemay.com
Only4Star
Posteur établi
Posteur établi
Messages : 166
Enregistré le : 19 janv. 2017 11:09

Re: Avis et opinion pour nouvel achat

Message par Only4Star » 07 avr. 2017 09:00

Pierre Lemay a écrit : Martin,
Désolé mais je vais devoir contredire quelques affirmations que tu viens de faire:

-D'abord, dans la langue Française, le terme "ouverture" en optique n'est pas un synonyme de "diamètre". "Ouverture" est le terme qu'on utilise pour désigner ce que tu décris plus loin comme le rapport "F/D". Il serait préférable d'utiliser le terme " taille de l'objectif" pour parler du diamètre du miroir ou de la lentille qui collecte la lumière.

-L'ouverture, qu'elle soit f/3 ou f/15, ne joue aucun rôle comme tel dans la qualité de l'image que l'on verra sur des objets étendus comme un disque planétaire. Ce qui détermine la qualité de l'image provient d'abord de la taille de l'objectif, qui influence la "résolution" des détails mais également de la qualité des surfaces optiques et d'un tas d'autres choses qu'on peut parfois controller (collimation, mise en température du système optique, environnement immédiat autour de l'observateur) et parfois pas (turbulences de l'atmosphère, altitude du site d'observation).

-L'ouverture, qu'elle soit f/3 ou f/15, n'a pas d'effet direct sur le contraste visible. Un tas de facteurs vont influencer le contraste visible et je ne vais pas tous les décrire ici. Il est vrai qu'un Newton f/3 va, indirectement, fournir une image moins contrasté qu'un Newton f/10, par exemple, dû à l'augmentation de la taille de l'obstruction centrale (taille du miroir diagonal). Mais il est aussi vrai qu'un Newton 10" f/5 avec son miroir diagonal de 1.8" (18%) montrera plus de contraste qu'un 10" f/10 de type Schmidt-Cassegrain qui lui se retrouve habituellement avec une obstruction centrale moyenne entre 33% et 38%. Ce sont les lois d'optiques qui dictent ces comportements. C'est mathématique.

-Le mythe qu'un télescope ayant une grande ouverture (rapport f/d petit) collecte plus de lumière qu'un avec une ouverture plus petite en est un qui a la couenne dure! En photo il est vrai que le temps d'exposition est plus court quand l'ouverture est plus grande (temps d'exposition à f/4 est plus court qu'à f/10). Mais ce n'est pas parceque le f/4 collecte plus de lumière! Toutes autres choses étant égales, seul le diamètre de l'objectif détermine la quantité de lumière qui se rend au point focal, donc à l'oeil.

Ce sont quelques uns des points que je vais discuter lors de ma présentation, au mois de mai, portant sur les critères d'achat d'un premier télescope.
Bonjour Pierre,

Effectivement c'est possible que mes dires ne soient pas exact à 100 % je ne suis pas un expert de l'optique.

Il faut tenir compte également que notre ami est débutant en la matière, donc j'ai tenté de simplifié au maximum pour ne pas qu'il se perde dans le "jargon" technique. J'ai aussi éviter de parler d'e l'obstruction par type de télescope volontairement.

Ensuite, je crois que Martin parle de laser pour la collimation de son télescope et non de pointeur laser rouge/vert en général pour pointer les cibles dans le ciel.
Martin
St-Thomas-de-Joliette, Qc, Canada
Meade Lightbridge 305mm/1524mm / TV Nagler T4 - 12mm, 17 mm et 22mm, Big Barlow, Paracorr type 1 version 3 (table top) / ES 30 - 82°/ Finder Antares 12 x 80 mm. Filtre : Orion Utrablock, Celestron OIII.
Avatar du membre
Pierre Lemay
Posteur établi
Posteur établi
Messages : 216
Enregistré le : 18 juin 2015 21:11
Contact :

Re: Avis et opinion pour nouvel achat

Message par Pierre Lemay » 07 avr. 2017 09:23

Only4Star a écrit :Ensuite, je crois que Martin parle de laser pour la collimation de son télescope et non de pointeur laser rouge/vert en général pour pointer les cibles dans le ciel.
OK merci pour cette précision, Martin.

Puisqu'il est question de laser pour fin de collimation, une précaution s'impose ici: si on utilise un simple laser de collimation, il faut absolument l'insérer dans une lentille Barlow pour extraire un minimum de précision. Un laser seul ne pourra garantir que l'alignement du miroir diagonal, pas le miroir primaire.

Si vous lisez l'anglais vous pouvez consulter l'article suivant: https://www.cameraconcepts.com/barlowed ... mation.pdf où le Néerlandais Nils Olof Carlin décrit pour la première fois les fondements de cette technique. Sinon, comme Nils Olof le dit, mieux vaut utiliser un outil de collimation simple et peu couteux de type Cheshire, qui est tout aussi précis.
Pierre Lemay
Blainville (Québec)
http://www.telescopelemay.com
Avatar du membre
SmartNova
Posteur établi
Posteur établi
Messages : 20
Enregistré le : 02 avr. 2017 16:17

Re: Avis et opinion pour nouvel achat

Message par SmartNova » 07 avr. 2017 20:50

Excellent!!

Je suis sur le point de commander un XT8 Plus et un laser de collimation de Antares.

J'ai aussi vu sur Le naturaliste à Québec, un Meade Lightbridge 10'' Truss tube à 699$ :roll:
J'ai lu que la collimation était problématique sur les truss.
Rokinon 909AZ3 900 x 90MM
Skywatcher Dob 8
-------------------------------------
Rive-Sud de Montréal
:004
Avatar du membre
Axel
Pro-Posteur
Pro-Posteur
Messages : 2101
Enregistré le : 26 janv. 2015 17:47

Re: Avis et opinion pour nouvel achat

Message par Axel » 07 avr. 2017 21:00

Je recommande le site de Televue pour des infos sur la théorie optique des télescopes et oculaires.

Mythes: http://www.televue.com/engine/TV3b_page ... vice&id=86

Liste des pages d'aide: http://www.televue.com/engine/TV3b_page.asp?id=154
Axel Bérubé - SAPM
Pincourt, QC, Canada
C8 AVX - ES AR127 sur monture M2- ES68 24mm, ES82: tous - diagonales 2" dielectrique WO et ES + Baader t2 Zeiss prism - reducteur F 6.3 - filtres Baader UHC-S et Moon&Skyglow, Oiii Celestron, Baader Astrosolar 8" et autres...
Jumelles Orion Resolux 15x70 sur trépied Orion Paragon HD-F2
Image
Avatar du membre
Pierre Lemay
Posteur établi
Posteur établi
Messages : 216
Enregistré le : 18 juin 2015 21:11
Contact :

Re: Avis et opinion pour nouvel achat

Message par Pierre Lemay » 07 avr. 2017 21:39

Axel a écrit :Je recommande le site de Televue pour des infos sur la théorie optique des télescopes et oculaires.

Mythes: http://www.televue.com/engine/TV3b_page ... vice&id=86

Liste des pages d'aide: http://www.televue.com/engine/TV3b_page.asp?id=154
Axel,
Merci pour ces excellentes références. Je ne m'étais jamais arrêté à cette partie du site de Televue. Ça explique, dans d'autres mots, ce que j'écrivais plus tôt.
Pierre Lemay
Blainville (Québec)
http://www.telescopelemay.com
Répondre