Oculaire minimum?

On a tous commencé quelque part, et souvent de petites interrogations nous empêche de progresser. Ne vous gênez pas, il n'y a pas de question stupide. Les forumeurs les plus allumés et loquaces vous répondront avec plaisir.
Répondre
Sly
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 1
Enregistré le : 13 juin 2018 07:44

Oculaire minimum?

Message par Sly » 14 juin 2018 17:30

J'ai un Celestron 127EQ.
(Aperture=127mm, Longueur focal=1000mm et ratio focal=9.75)
Selon la theorie, le plus petit oculaire que je pourrais utiliser avec ce télescope serais 9mm.

J'ai lu que l'on peut ajouter 50% de magnification à la magnification maximum
(127X * 1.5 = 190.5X) ce qui donnerais un oculaire de 5mm.
Le télescope vient avec un oculaire de 4mm (de médiocre qualité).

Donc quel est le plus petit oculaire que je peux utiliser avec ce télescope?


Et quel serait l'effet si j'utiliserais un oculaire de 2.5mm?

Merci de votre aide!


Avatar du membre
Axel
Pro-Posteur
Pro-Posteur
Messages : 2157
Enregistré le : 26 janv. 2015 17:47

Re: Oculaire minimum?

Message par Axel » 14 juin 2018 20:45

Un occulaire dont la longueur focale est égale au ratio focal du télescope donne une pupille de sortie de 1mm, ce qui est idéal pour grossir beaucoup sans que l’image devienne trop sombre.


Ton newton à un ratio de 7.9.

Avec un bon télescope on peut aller jusqu’à 1/2 mm (ou 1/2 le ratio focal du télescope, environ 4mm dans ton cas). Rendu là, l’image est un peu sombre et l’observation moins confortable. Ta colimation devra aussi être parfaite pour exploiter un tel grossissement. Personnellement je trouve encore agréable d’observer jusqu’à 0.7mm de pupille de sortie (dans ton cas, un oculaire d’environ 6mm serait excellent, et en tout cas, pas plus petit que 5mm). Cherches aussi un oculaire qui t’offre un bon dégagement oculaire (pas un plossl).

Pour répondre à ta dernière question, l’effet d’utiliser un 2.5mm serait une image très assombrie et qui ne te montrerait pas plus de détails qu’un 4mm même si l’image serait plus grosse. Ça ferait aussi parraître la moindre particule flottant dans ton oeil ("floaters"... plus fréquent passé 50ans). Même avec un 5mm si tu as des floaters ils vont apparaître dans le champ de vision, à 2.5 ça serait juste pire).
Axel Bérubé - SAPM
Pincourt, QC, Canada
C8 AVX - ES AR127 sur monture M2- ES68 24mm, ES82: tous - diagonales 2" dielectrique WO et ES + Baader t2 Zeiss prism - reducteur F 6.3 - filtres Baader UHC-S et Moon&Skyglow, Oiii Celestron, Baader Astrosolar 8" et autres...
Jumelles Orion Resolux 15x70 sur trépied Orion Paragon HD-F2
Image
Avatar du membre
Nissaire
Posteur établi
Posteur établi
Messages : 119
Enregistré le : 12 juin 2016 20:09

Re: Oculaire minimum?

Message par Nissaire » 14 juin 2018 22:27

Salut Sly,

Axel a raison, ton telescope a un ratio de 7.9, pas 9.75.

On répète souvent que le grossissement maximal devrait être de 60x l'ouverture du télescope, en pouces. Dans ton cas, c'est donc de 300x. Pour obtenir un tel grossissement, il te faudrait un oculaire de 3.3mm. Toutefois, ce grossissement n'est vraiement utile que pour séparer des étoiles doubles très rapprochées.

Un chiffre un peu plus conservateur serait plutôt de 50x l'ouverture, ou dans ton cas 250x, avec un oculaire de 4mm. À ce grossissement, la pupille de sortie est de 1/2mm. L'image est alors relativement sombre, et donc seuls les objets les plus lumineux (comme les planètes ou la lune) sont appropriés pour ce type de grossissement.

Mais ce qu'il faut surtout comprendre, c'est que tout ceci n'est qu'en théorie, avec un ciel parfait, et un équipement parfait. En pratique, le seeing (et plusieurs autres facteurs, comme l'équilibre thermique ou la collimation) vont venir troubler l'image à un point tel que des grossissements si élevés ne seront pas utiles. Avec un sujet donné, viendra un certain point où le fait de grossir d'avantage n'apporte pas plus de détail, on ne fait qu'agrandir le flou et assombrir l'objet.

Ainsi donc, ton oculaire de 4mm t'a possiblement parru de mauvaise qualité car tes conditions d'observation n'étaient pas optimales, non pas parce qu'il soit médiocre nécessairement.

Donc, pour bien répondre à ta question, le plus petit oculaire que tu puisses utiliser avec ton télescope varie en fonction de tes conditions d'observation et du sujet. Avec les conditions qu'on a au Québec, même un oculaire de 4mm ne te sera utile que quelques rares nuits par année, et que pour certains sujets. La quête du plus petit oculaire se bute rapidement à la loi des rendements décroissants.

Enfin, il faut aussi noter que les oculaires avec de petites longueurs focales ont souvent un dégagement oculaire plus court, et sont donc moins comfortables à employer.

Un oculaire autour de 8mm te donnerait une pupille de sortie d'environ 1mm. Comme le dit Axel, un tel oculaire te serait bien plus utile pour la plupart des nuits, car il procure un grossissement raisonnable (125x dans ton cas) tout en demeurant utilisable dans la plupart des conditions d'observation. Si, après avoir employé un tel oculaire durant plusieurs nuits, avec des conditions variables, tu ressens toujours le besoin d'avoir plus de grossissement, tu pourras considérer l'ajout d'un oculaire à plus petite longueur focale, ou encore un Barlow.

Il serait aussi plus facile pour nous de te donner des suggestions si tu mentionnais quels autres oculaires tu as déjà en plus de ton 4mm.
CPC 1100 XLT GPS, Orion 80mm ED, Diagonale 2" Explore Scientific et Meade série 5000, TV 41mm Panoptic, TV 31mm T5, TV 22mm T4, TV 17mm T4, TV 12mm T4, Morpheus 9mm, Morpheus 6.5mm, Hyperion 5mm, Orion Ultrablock 2", Orion OIII 2", Orion ND variable 2", Celestron 20x80 Skymaster Pro sur monture Paragon et... une bonne paire d'yeux!
Avatar du membre
Pierre Tournay
Posteur Reconnu
Posteur Reconnu
Messages : 679
Enregistré le : 30 janv. 2014 11:01

Re: Oculaire minimum?

Message par Pierre Tournay » 14 juin 2018 23:59

Salut Sly !

De tres bon conseils ici...

Comme le dit Nissaire, Ya une regle qui dit que tu devrais etre capable de grossir 50 fois le diametre de ton telescope en pouces...Comme t'as un 5 po, tu devrais etre capable de bien voir a 250 x......Ca veux dire que si le seeing le permet, un oculaire de 4 mm devrait te donner une belle image detailee en assumant que l'optique du telescope est bonne aussi....ca aussi c'est tres important.

Sur des cibles brillantes comme les planetes, lune .....tu peux faire ces tests souvent.
Les refracteurs haut de gamme comme Takahashi, Astro-Physics peuvent donner 100x par po avec un excellent seeing ....

OK ca arrive pas souvent des seeing parfait mais quand ca arrive, tu va etre capable de voir des belles images en assumant que ta colimation est tres bonne, que t'es en equilibre thermique. C'est la que tu sais que ton optique aussi est haut de gamme.

Si ton mirroir est 1/15 lamda, c'est avec un excellent seeing, colimation, equilibre thermique que tu vas voir que c'est sublime avec ta 4 mm

Tu peux aussi essayer ta 4 mm dans d'autres telescopes pour verifier si elle est moche tout le temps.

Quand le seeing est 3/5, tu peux avoir des moments de 4/5 et ton image devrait s'ameliorer...si oui, avec ta 4 mm, ya des bonnes chances que ca soit encore mieux avec un seeing de 4/5 et des petits coups de 5/5......c'est un jeu de patience :-D

Moi j'essaye toujours des grossissements forts entre mes observations...huste au cas.
Des fois c'est tres beau :9

Tigidou!
Pierre Tournay
Hudson, Qc...SAPM, MdC, Lunatic
20"F5 Obsession,
12 po F5 Fullum Coco-Bolo,
8"F15 Mak Intes-Micro,
6"F12 Astro-Physics modifiee,
140mm F7 TEC,
110mm F7 W/O pour Coronado 90mm
80mm F6 Officina Stellare pi trop de bebelles qui vont avec tout ca :-D
Avatar du membre
Pierre Lemay
Posteur établi
Posteur établi
Messages : 218
Enregistré le : 18 juin 2015 21:11
Contact :

Re: Oculaire minimum?

Message par Pierre Lemay » 17 juin 2018 09:42

Un autre facteur à tenir compte quand on augmente le grossissement est la sensibilité aux vibrations. Si le télescope est motorisé ça rend l’utilisation plus facile mais il faut quand même, à l’occasion, ajuster la mise au foyer, ce quii fait vibrer un peu (si le télescope est robuste et de dimensions bien proportionnées) ou beaucoup (monture inadéquate). Une soirée un peu venteuse va aussi faire vibrer un télescope ayant un grossissement élevé si la monture est sous dimensionné pour la taille du tube.
Pierre Lemay
Blainville (Québec)
http://www.telescopelemay.com
Répondre